MyBotsBlog -2M report

Chronologie Iphone S'abonner à notre Newsletter -Subscribe to our Newsletter Fri Dec 13 00:00:03 CET 2019
04/12/19 Autisme : l'appel d'une mere a Emmanuel Macron [rtl]
20/11/19 Adrien Taquet : ''On se veut un peuple eclaire, et on accepte que nos enfants vivent des situations intenables'' [franceinter]
20/11/19 Pour les droits de l'enfant, Adrien Taquet devoile 22 mesures | Le Huffington Post [huffingtonpost]
18/11/19 Selon le Defenseur des droits, les institutions francaises sont violentes a l'egard des enfants [lemonde]
05/11/19 Agnes Buzyn renforce l'information pour le dedommagement des victimes du valproate de sodium [doctissimo]
05/11/19 Handicap : des enfants toujours sans classe pour les accueillir [francetvinfo]
29/10/19 Replay Infrarouge - Un pour un - France 2 [france]
21/10/19 Une marque semi-figurative « vente-privee » annulee pour depot frauduleux [legalis]


,TED/Education ,Tendances
Handicap : des enfants toujours sans classe pour les accueillir [francetvinfo]

Propriété Intellectuelle,Tendances,Juridique
Une marque semi-figurative « vente-privee » annulee pour depot frauduleux [legalis]

TED,Crise/Analyse de Crise,Tendances
Autisme : l'appel d'une mere a Emmanuel Macron [rtl]
Pour les droits de l'enfant, Adrien Taquet devoile 22 mesures | Le Huffington Post [huffingtonpost]
Adrien Taquet : ''On se veut un peuple eclaire, et on accepte que nos enfants vivent des situations intenables'' [franceinter]
Selon le Defenseur des droits, les institutions francaises sont violentes a l'egard des enfants [lemonde]
Agnes Buzyn renforce l'information pour le dedommagement des victimes du valproate de sodium [doctissimo]
Replay Infrarouge - Un pour un - France 2 [france]

,TED/Education ,Tendances
Handicap : des enfants toujours sans classe pour les accueillir 05/11/2019

«361 500 élèves en situation de handicap auraient du trouver une place dans l'établissement scolaire de leur choix selon les engagements du gouvernement avant l'été. Une circulaire annonçait de nouveaux dispositifs, notamment pour garantir l'accès à des professionnels qui accompagnent les enfants dans les classes. Deux mois après la rentrée, entre 8 000 et 11 000 enfants seraient sans solution. Marie-Aude Torres Maguedano, directrice exécutive de l'UNAPEI, fait le point sur les difficultés rencontrées par les familles.»
[...]
«Un bilan mitigé Marie-Aude Torres Maguedano, UNAPEI : " Le bilan deux mois après la rentrée est assez mitigé pour les enfants en situation de handicap. Il y a eu une ambition forte annoncée avec un certain nombre de dispositifs. Ce qu’on regrette et ce que l’on paie aujourd’hui c’est le manque d’anticipation puisque les mesures ont été lancées en juin. Et aujourd’hui le constat c’est que beaucoup de choses ont commencé à se mettre en place seulement ces dernières semaines et les choses commencent tout juste à être effectives. Donc c’est un peu mitigé. C’est ce qu’on retrouve sur la plateforme marentree.org qui permet de recueillir des témoignages de familles. Et on constate que beaucoup de familles restent sans solutions." Trois types de situations difficiles Marie-Aude Torres Maguedano, UNAPEI : " Il y a trois types de situations signalées par les familles. Certaines manquent d’AESH (Accompagnant d’Elève en Situation de Handicap), soit complètement soit avec un accompagnement seulement partiel, c’est-à-dire de seulement 2 ou 3 heures par semaine. D’autres sont en liste d’attente pour un Institut Médico-Educatif. Une question importante quand on regarde la réalité des famille, c’est celle du temps péri-scolaire. C’est-à-dire que vous pouvez avoir quelques heures à l’école mais pas de cantine, pas de centre aéré… donc votre vie elle est quand même très très compliquée en tant que parent d’enfant handicapé ! Et la réalité de la scolarisation pour l’enfant elle est quasi nulle." »...

<< Sommaire | Catégorie
francetvinfo

Propriété Intellectuelle,Tendances,Juridique
Une marque semi-figurative « vente-privee » annulee pour depot frauduleux 21/10/2019

«Bien que le TGI de Paris reconnaisse que la marque semi-figurative « vente-privee » ait acquis un caractère distinctif par l'usage, il l'a annulée estimant qu'elle avait fait l'objet d'un dépôt frauduleux. Dans son jugement du 3 octobre 2019, il considère que l'expression « ventes privées » a toujours désigné des ventes événementielles à un public d'invités. La société Vente-privée.com ne pouvait donc pas s'approprier ces termes génériques.»...

<< Sommaire | Catégorie
legalis

TED,Crise/Analyse de Crise,Tendances
Autisme : l'appel d'une mere a Emmanuel Macron 04/12/2019

«Brigitte Macron le répétait il y a encore quelques jours, en visitant à Amiens une unité d'enseignement en maternelle pour enfants autistes : "Ce sujet est une priorité je fais remonter au plus haut", a assuré la première dame. Et pourtant, une lettre remise directement au Président Emmanuel Macron attend toujours une réponse. Camille Marc, jeune maman d'un enfant autiste de 5 ans, a écrit au chef de l'Etat pour faire part de son problème. Ça fait deux ans qu'elle se débat. Elle est au chômage, elle doit dépenser 1.000 euros par mois pour aider son petit garçon et elle n'y arrive plus. "On vous donne 800 et quelques euros, 880, et avec cet argent là, il faut payer des prises en charge qui peuvent monter jusqu'à 500 euros voire plus par mois. Et compenser votre perte de salaire parce que vous ne pouvez pas travailler. Donc moi aujourd'hui, je n'ai plus d'argent." Elle ajoute : "J'aimerais savoir où est le plan autiste, j'aimerais savoir où elles sont les promesses de monsieur Macron parce que Monsieur Macron, il y a un peu plus d'une semaine, dans votre poche vous avez glissé mon courrier, parce qu'on s'est débrouillé pour qu'à Amiens quelqu'un vous remette ce courrier pour vous alerter, pour vous dire qu'on allait à la catastrophe. Ça fait deux ans que j'écris à vos services pour alerter. Moi je suis juste une maman, une maman d'un enfant autiste, et je veux juste qu'il ait un avenir."»
[...]
«"Le parcours du combattant" Elle ajoute : "J'aimerais savoir où est le plan autiste, j'aimerais savoir où elles sont les promesses de monsieur Macron parce que Monsieur Macron, il y a un peu plus d'une semaine, dans votre poche vous avez glissé mon courrier, parce qu'on s'est débrouillé pour qu'à Amiens quelqu'un vous remette ce courrier pour vous alerter, pour vous dire qu'on allait à la catastrophe. Ça fait deux ans que j'écris à vos services pour alerter. Moi je suis juste une maman, une maman d'un enfant autiste, et je veux juste qu'il ait un avenir." »...

<< Sommaire | Catégorie
rtl

Pour les droits de l'enfant, Adrien Taquet devoile 22 mesures | Le Huffington Post 20/11/2019

«POLITIQUE - Il veut "libérer la parole" encore "enfouie" et "tue" au sein des familles: celle qui concerne les violences faites aux enfants. Aurélien Taquet, le secrétaire d'Etat en charge de la Protection de l'enfance dévoile ce mercredi 20 novembre le plan gouvernemental sur le sujet, à l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant. De son côté, le président de la République Emmanuel Macron s'exprimera dans la matinée devant des jeunes et des acteurs du monde associatif. Il devrait notamment dévoiler certaines mesures du plan Taquet pour "en finir avec les violences faites aux enfants", qui prévoit 22 pistes. "On aime se voir comme un peuple avancé, éclairé, et pourtant on accepte encore que nos enfants vivent une situation insupportable", a déploré Adrien Taquet ce mercredi sur France Inter, citant le chiffre de 130.000 enfants victimes chaque année de violences sexuelles.»
[...]
« Accompagnement post-traumatique Au-delà du volet prévention et détection, le plan gouvernemental prend aussi en charge la question du traitement des victimes et notamment des syndromes post-traumatiques. Pour ce faire, “un budget de 2 millions d’euros nouveau” est prévu en 2020 assure le secrétariat d’État afin de créer 5 projets sélectionnés de “prise en charge des psychotraumatismes”. C’est le Centre national de ressources et de résilience qui sera chargé de former les acteurs de cette prise en charge. »...

<< Sommaire | Catégorie
huffingtonpost

Adrien Taquet : ''On se veut un peuple eclaire, et on accepte que nos enfants vivent des situations intenables'' 20/11/2019

«Adrien Taquet rappelle la situation des enfants en France. " On se veut un peuple éclairé, et on accepte que nos enfants vivent des situations intenables".
• 130 000 enfants subissent des violences sexuelles - 1 enfant meurt tous les 5 jours sous les coups de ses parents - la moitié des enfants tués sont des enfants qui étaient déjà suivis par les services sociaux - 6% de la population française et ou a été victime d'inceste - 10 000 enfants sont victimes de prostitution infantile (pas des enfants de migrants) - 700 000 enfants victimes de harcèlement scolaire - l'exposition à la pornographie concerne 50% des moins de 12 ans Les chiffres sont froids mais je les répète systématiquement, et ces situations devraient faire la une des journaux  @AdrienTaquet : "On aime se voir comme un peuple avancé, éclairé, et pourtant on accepte encore que nos enfants vivent une situation insupportable."»...

<< Sommaire | Catégorie
franceinter

Selon le Defenseur des droits, les institutions francaises sont violentes a l'egard des enfants 18/11/2019


«Violentes à l'égard des enfants, les institutions publiques françaises ? C'est le constat, sévère, qui apparait à la lecture du rapport annuel du Défenseur des droits, rendu public lundi 18 novembre. L'autorité administrative indépendante, dirigée par Jacques Toubon depuis 2014, a notamment la charge de veiller au respect de « l'intérêt supérieur de l'enfant », inscrit dans la Convention internationale des droits de l'enfant, dont la France est signataire, et qui fête ses 30 ans cette année.» [...]
«Violences ignorées ou banalisées Il s’agit à la fois de manifestations de violence les plus facilement visibles (coups, brimades, déconsidération de la parole…), mais aussi celles invisibles, liées directement aux modes de fonctionnement des institutions et aux conditions de travail des professionnels. Ces derniers, souvent, manquent de formation et de soutien. L’accent est mis sur les violences entre enfants ou commises par des adultes sur les enfants, celles des enfants sur les adultes étant laissées de côté. Il ressort que les institutions publiques, « malgré une progressive prise de conscience », ne se soucient pas suffisamment des violences commises en leur sein, qui peuvent être ignorées ou banalisées. « Nous constatons un décalage entre les droits proclamés et les droits réels, comme le droit à un niveau de vie suffisant, le droit à la santé, à l’éducation… », déplore auprès du Monde Geneviève Avenard. Vingt-deux recommandations sont formulées pour réduire cet écart, la première étant de conduire un état des lieux de ces violences institutionnelles, afin de quantifier le phénomène et orienter les politiques publiques. Autre exemple, pour lutter contre l’usage qui perdure, dans certains établissements, des traitements humiliants et des châtiments corporels, est proposée l’inscription de leur interdiction dans le code de l’éducation et le code de l’action sociale et des familles. »...

<< Sommaire | Catégorie
lemonde

Agnes Buzyn renforce l'information pour le dedommagement des victimes du valproate de sodium 05/11/2019

«Afin d'améliorer le dédommagement des victimes liés au valproate de sodium, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, publie deux documents d'information à la destination des victimes et des professionnels de santé. PUBLICITE Agnès Buzyn renforce l'information pour le dédommagement des victimes du valproate de sodium Sommaire Qui peut en bénéficier ? Informer les patientes Améliorer le dispositif d'indemnisation En France, entre 1967 et 2016, 2 150 à 4 100 enfants sont nés avec des malformations congénitales graves parce que leur mère avait pris de la Dépakine pendant la grossesse. En collaboration avec les associations de patients, les sociétés savantes, les Ordres professionnels et les autorités publiques, le ministère des Solidarités et de la Santé publie deux documents d'information pour les victimes du valproate de sodium. Tous les partenaires se sont engagés à diffuser largement ces deux documents afin d'informer les patients.»...

<< Sommaire | Catégorie
doctissimo

Replay Infrarouge - Un pour un - France 2 29/10/2019

«Réalisé dans le cadre de la sortie du film «Hors Normes» d'Olivier Nakache et Eric Toledano, ce documentaire aborde la rencontre improbable entre des jeunes de banlieue, souvent stigmatisés, et des adultes autistes. Ces garçons et ces filles, sortis du système scolaire, vont retrouver un nouveau souffle en suivant une formation de deux ans au sein de l'association «Le Relais Ile-de-France», où ils vont apprendre à prendre en charge des autistes aux pathologies lourdes grâce à un accueil personnalisé. Ces jeunes des quartiers populaires bénéficient ainsi d'une réinsertion sociale et professionnelle qui leur permet ensuite d'obtenir une formation qualifiante et un diplôme.»...

<< Sommaire | Catégorie
france